Avant propos

Depuis 6 ans, sur l’ensemble de nos épreuves,  le nombre de pratiquants non-licenciés -occasionnels ou occasionnels réguliers – ne cesse d’augmenter. Il passe en effet de 1005 en 2088 à 2750 en 2016, traduisant, certes un intérêt croissant pour le triathlon et ses activés annexes (duathlon, bike and run…), mais également le développement d’une  pratique « libre », hors club. Même si la licence compétition reste incontestablement leader sur le marché, la lente progression des licences « loisir » laisse entrevoir une nouvelle demande axée sur le loisir, le bien être et la convivialité. Stats 2008 / 2014

L’accueil des non – licenciés sur les compétitions  F.F TRI.

Que dit la Réglementation de la F.F TRI?

  •  Toutes les compétitions de la Fédération Française de Triathlon sont ouvertes à tous les non-licenciés, sous condition de la présentation d’un certificat médical de moins d’un an autorisant la pratique du triathlon en compétition.
  • Toutes les organisations inscrites au calendrier de la Ligue du Centre sont donc accessibles aux non-licenciés. Le calendrier 2017
  • Un Pass Assurance Journée / Pass Compétition (Assurance) doit obligatoirement être délivré aux non-licenciés par l’organisateur.
  • Toutes les règles de course : en attente de la RGF 2017

Les différentes disciplines

  • Le Triathlon = natation -vélo (ou vtt) – course à pied.
  • L’Aquathlon = natation – course à pied.
  • Le Cross Triathlon = natation – vtt obligatoire – course à pied.
  • Le Duathlon = course à pied – vélo (ou vtt) – course à pied
  • Le Cross Duathlon = course à pied – vtt obligatoire – course à pied.
  • Le Bike and Run = par équipe de 2 en alternant le vtt (1 pour 2) et la course à pied

Certains organisateurs proposent des formules relais ou chaque compétiteur effectue une discipline

Les distances et âges de pratique

  • Distances Jeunes: adaptées en fonction de l’âge.
  • Distance XS: natation 400m-vélo 10km – c.à pied 2.5km – né en 2002 et +
  • Distance S: natation 750m-vélo 20km – c.à pied 5km – né en 1998 et +
  • Distance M: natation 1500m-vélo 40km – c.à pied 10km – né en 1996 et +
  • Distance L: natation 3000m-vélo 80km – c.à pied 20km – né en 1994 et +

D’autres épreuves avec des distances plus longues existent également

Les obligations administratives.

Imposées par le Code du Sport, rappelées dans la Réglementation Fédérale et souvent contraintes pour des questions d’assurances et de responsabilités, les formalités administratives peuvent parfois sembler excessives. Pour participer à une compétition affiliée à la F.F Tri un non-licenciée de cette même fédération devra présenter à l’organisateur :

  • 1 certificat médical – de moins d’un an à la date de l’épreuve – portant la mention obligatoire « Triathlon en compétition».  Qui peut le plus peut le moins, si vous participer à un duathlon, un bike and run… ce type de certificat médical vous évitera bien des problèmes.

Pour les épreuves en relais, certaines licences dispensent de la présentation du certificat médical. Un licencié à la F.F de Natation pourra par exemple effectuer le relais natation sans avoir à présenter de certificat médical, mais devra néanmoins s’acquitter du Pass Journée. La Ligue de Triathlon saura parfaitement vous informer des passerelles existantes, notamment avec le sport scolaire ou universitaire.

  •  Une autorisation du responsable légal pour les mineurs.
  •  L’organisateur doit obligatoirement souscrire pour le non-licencié un Pass Compétition (assurance temporaire en R. Civile) pour l’ensemble des participants non-licenciés. Ce Pass Journée, individuel ou collectif, est un moyen de prouver votre participation à la course en cas de problème et à la F.F Tri d’avoir un moyen fiable de recenser les participants non-licenciés sur ses épreuves.
  •  Si le brevet de natation n’est plus obligatoire, il est néanmoins conseillé d’avoir testé ses capacités à nager en eaux libres avant de se jeter à l’eau.
  • Prévoir une pièce d’identité avec photo le jour de la course ; elle peut vous être demandée, en cas de contrôle anti-dopage par exemple.

Le matériel

1.  La natation :

  •  La combinaison de natation: obligatoire si ta température de l’eau est inférieure à 16° – facultative si la température de l’eau est comprise entre 16° et 24° – interdite si la température de l’eau est supérieure à 24° .

Un shorti style « planche à voile » peut suffire sur une distance XS et S, au-delà, la combinaison est conseillée. Il est important d’avoir une combinaison à sa taille et de l’avoir essayée avant la compétition. Vous trouverez aujourd’hui trouver sur le marché des combinaisons d’un bon rapport qualité / prix à moins de 200 euros, voire également de bonnes occasions.

  •  Des lunettes de natation à votre taille sont très fortement conseillées. Lunettes et masque en verre sont interdits.
  •  Le bonnet de natation est fourni par l’organisateur.

 2. Le vélo

  •  Un vélo ou un vtt en bon état suffisent. Il est recommandé de vérifier l’état des pneumatiques, freins et jeux de direction avant la course. Concernant l’utilisation du prolongateur de cintre, nous vous invitons à vous rapprocher soit de l’organisateur, soit de la Ligue pour savoir ce qui est autorisé.
  • Le casque vélo à coque rigide est obligatoire. Les compétitions de distances XS, S et M proposent rarement de ravitaillement sur la partie cycliste ; il est donc conseillé d’avoir son propre équipement.
  • Les lunettes de soleil, contribuent certes au look du triathlète, mais ne sont pas un luxe. Cuissards, trifonction triathlète ou simple  maillot de bain… cela dépend de la distance et du « rapport entre vos fesses et la selle ».
  • Calle pieds « à l’ancienne » ou pédales automatiques…à vous de choisir !

 3. La course à pied

  • Investir dans une bonne paire de chaussures de course à pied, adaptée à votre pratique et à votre morphologie,  n’est pas superflue.
  •  Le dossard 

L’organisateur est tenu de vous fournir 2 dossards ; l’un pour le vélo (derrière), l’autre pour la course à pied (devant). Investir dans une ceinture porte dossard, vous évitera bien des désagréments et facilitera vos transitions.

Quelques conseils pour finir

  •  Choisissez une distance adaptée à vos capacités.
  • Ne vous inscrivez pas au dernier moment ; beaucoup de courses affichent très vite complet.
  • Lisez bien les informations notées sur le bulletin d’inscription et n’hésitez pas à contacter l’organisateur ou la Ligue pour toute information liée à la réglementation
  • Faites une check liste de votre matériel afin de ne rien oublier.
  • Pour être serein et éviter le stress, planifier d’arriver 2 bonnes heures avant le départ.
  • Ecouter avec attention le briefing de course et les consigne de l’arbitre principal.
  • Reconnaissez, si possible, les parcours – repérez votre emplacement dans l’aire de transition-  Demandez à un arbitre ou un « compétiteur aguerri » de vous renseigner sur les entrées, les sorties et la circulation dans l’aire de transition.
  • Evitez de vous placer au milieu du paquet pour le départ natation et repérez bien les bouées.
  • Soyez prudent à vélo en évitant par exemple les écarts sur la route.
  • Pensez à vous ravitailler régulièrement et contrôlez votre course à pied pour bien terminé.
  • Profitez du « ravito final » et vérifiez que vous n’êtes pas sur le podium (on ne sait jamais) avant de quitter le site

L’accueil des non – licenciés dans les clubs

Les 26 clubs de la Ligue de Triathlon accueillent chaque année 25% de nouveaux pratiquants; chaque club propose, plus ou  moins, des actions et entrainement pour ce nouveau public. Il est donc conseillé de contacter directement le club pour connaître sa politique pour les débutants et le public loisir.

L’annuaire 2017 des clubs

Depuis 2013, la Fédération Française de Triathlon souhaite faciliter la découverte des disciplines enchainées à tous les non-licenciés en créant le PASS CLUB.
Ce Pass permet à tous les sportifs amateurs de tous âges et tous niveaux de bénéficier gratuitement d’un mois d’essai au sein d’un club de Triathlon affilié à la F.F.TRI. et qui a souhaité mettre en place l’opération. Durant cette période, les participants et les clubs sont couverts par une assurance en Responsabilité Civile. Ils accèdent gratuitement à tous les cours et équipements mis à disposition par les clubs.

La validité de ce Pass Club et la couverture assurance RC associée est limitée à la seule pratique de l’entrainement et n’autorise pas la pratique en compétition.
La procédure est simple :
1. L’athlète se rend dans un club qui a mis en place le dispositif et rempli le document.
2. Le club rempli sa partie et vérifie les dates de début et de fin.
3. Le club saisit le document directement dans son interface sur l’Espace Tri 2.0.
Attention, le Pass Club n’est valable qu’une seule fois.

Télécharger le Pass Club PASS CLUB 2015